Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Services communaux / Sports, tourisme, culture / L'église Saint-Michel
Actions sur le document

L'église Saint-Michel

 

eglise de gerpinnesElément majeur du patrimoine gerpinnois, l’église Saint-Michel présente une architecture assez homogène au premier regard. A l’examen, il apparaît cependant que ce bel édifice a subi de nombreuses transformations au fil des siècles.
Le tombeau de sainte Rolende, daté du VIIIème siècle, rappelle que l’église Saint-Michel de Gerpinnes doit une part importante de son développement au cours des siècles à l’importance grandissante du pèlerinage en l’honneur de la sainte. Ce tombeau se situe dans une crypte du XIème siècle, redécouverte lors de fouilles archéologiques en 1952-1953.

A l’extérieur, l’élément le plus intéressant est la tour romane. Classée comme monument historique, elle date de la seconde moitié du XIIème siècle. Ses éléments défensifs indiquent que l’édifice servait probablement de refuge à la population durant les périodes de troubles. Son parement extérieur a été refait au XVIIIème siècle.

 

 

L’église a été reconstruite au cours du XVIème siècle. La nef actuelle date de cette époque. Transept et chœur, quant à eglise gerpinnes interieureux, ont été reconstruits au XVIIIème.

L’intérieur, caractéristique des églises de style gothique hennuyer (colonnes à chapiteau mouluré, voûtes d’ogives en brique) présente plusieurs éléments remarquables : les orgues du XVIIIème, les fonts baptismaux (XIIème-XIIIème), ainsi que le mausolée et la châsse de sainte Rolende, chef-d’œuvre de l’orfèvrerie du XVIème siècle.

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous pouvons y découvrir :


le tombeau

  • le tombeau de sainte Rolende (sarcophage en pierre de la Haute Meuse, de forme trapézoïdale; il date probablement de la fin du VIIIe siècle)
  • la crypte : encastrée dans des constructions anciennes. Son aspect des plus archaïques a fait croire au début à un oratoire préroman. Son plan est carré avec au centre un énorme pilier quadrangulaire sur lequel retombent de larges arcs soutenant quatre voûtes d'arêtes; un chœur étroit, voûté en berceau, et dont l'autel était dédié à Notre-Dame, est situé à l'Est.
  • la tour : puissante, véritable donjon, flanquée vers le Sud d'une tourelle d'escalier, est romane. Elle daterait de la seconde moitié du XIIe siècle.
  • la nef : est séparée des collatéraux par des colonnes à base de chapiteaux moulurés, typiques dans l'architecture du Hainaut et de l'Entre-Sambre-et-Meuse au XVIe siècle. La structure est couverte de voûtes d'ogives. Ces parties gothiques datent du milieu ou de la seconde moitié du XVIe siècle (1538-1561).
  • les agrandissement du XVIIIe siècle : en 1761, l'église, devenue trop petite pour la population, devait être agrandie. Au chevet du chœur, une pierre porte cette simple inscription : " Adjoute faite en 1770 ". C'est alors que la crypte fut comblée.
  • les aménagemen du XXème siècle : pour rendre à la crypte son aspect du Xe siècle, il a été nécessaire de surélever de quatre marches la seconde partie de l'église. Les fonts baptismaux datant du XIIe siècle ont été replacés au centre de la première partie.
  • le mausolée de sainte Rolende servait de table d'autel en marbre noir.  Il date de la seconde moitié du XVIe siècle.
  • la Châsse de sainte Rolende : remarquable pièce d'orfèvrerie sortie des ateliers du namurois Henri Libert, auteur de nombreuses châsses, notamment celle de saint Berthuin de Malonne. Elle date de 1599. Chaque panneau représente un des épisodes de la vie de sainte Rolende. Elle est exposée de façon chassepermanente dans l'église.
  • Le trésor de sainte Rolende contient notamment quelques belles pièces d'orfèvrerie. On y voit aussi des chasubles fort anciennes d'un prix inestimable, ainsi que la canne à pommeau d'argent du tambour-major de la Compagnie de Gerpinnes.

 

En pratique :

Ouvert toute l’année de 10h à 18h, visite guidée pour groupe sur demande.
Aimée Mortier +32(0)71 50 61 93
 
 
 
LOGO écouter source Groupe Action Local