Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Nos villages / Fromiée
Actions sur le document

Fromiée

 

Le nom de ce hameau de Gerpinnes aurait pour racine celui d’un des premiers propriétaires terriens du lieu, antérieur au 11ème siècle, Frawo. L’appellation Frawengnies (1227) confirmerait cette hypothèse.

En 1294, 16 manants vivent à Fromiée, à proximité de la ferme du mitant. Cette grosse exploitation agricole, déjà mentionnée avant le 10ème siècle, est située sur l’emplacement de l’église actuelle. La chapelle de Fromiée est citée pour la première fois en 1474. Elle porte alors le nom  de « chapelle Saint-Martin »,  et seul un autel est consacré à sainte Adèle. L’église n’ est dédiée à cette dernière qu’en 1859, après sa reconstruction. Lors de ces travaux d’envergure, une sépulture commune est mise à jour. On y découvre une vingtaine de combattants du Moyen Âge, tués lors d’un combat. Peut-être celui de 1142 qui vit Ecbald, seigneur de Florennes, mettre Gerpinnes à feu et à sang. Au début du 17ème siècle, les deux fermes de Fromiée appartiennent à Guillaume Maistrecoq. Celui-ci revend ses biens à Nicolas Marotte en 1616. Les habitants de Fromiée sont surnommés « les tatanes ». Est-ce d’avoir « tanné » les autorités pour obtenir un chemin carrossable entre Fromiée et Biesme ?

Village au charme rural incontestable, Fromiée est le point d’accès idéal pour une balade dans la forêt domaniale du Tournibus. Celle-ci occupe la partie nord d’un imposant massif forestier situé entre les villages d’Hymiée, de Fromiée, Biesme et Hanzinne. Les 6.000 hectares qui le composent sont traversés  de nombreux sentiers accessibles aux promeneurs. 

 

 

A voir :

 

  • l'église paroissiale Sainte-Adèle
  • la ferme en quadrilatère
  • la Potale Sainte-Barbe
  • la cantinière de bronze
  • la marche Sainte-Adèle