Navigation
 
Personal tools
Document Actions

Acoz


 

Acoz

 

Etymologie


Scota (866), Acoce (1160), Aucoche (1294) et enfin ACOZ, viendrait du néerlandais Schot = enclos.

Seigneurie  Chateau d’Acoz


Démembrement de l'ancien domaine carolingien de Gerpinnes, la Seigneurie d'Acoz appartenait au comte de Namur. Le Château d'Acoz date du 16eme siècle.
Ensuite, acquise par la famille Marotte (1543), d'Udekem (1759) la Seigneurie a subi plusieurs transformations et a acquis ses lettres de noblesse avec la famille de l'écrivain Octave PIRMEZ (1832-1883) a qui elle fut vendue.

L'Eglise d'Acoz  Eglise Saint-Martin d’ Acoz.JPG


de style rural du 18eme siècle, d'inspiration néo-classique, date de 1844 et est dédiée à saint Martin.

L'Eglise de Lausprelle  Eglise Saint-Léon de Lausprelle.JPG


de style roman, en moellons de grès, date de 1913 et est dédiée à saint Léon.


La Tour Octavienne


érigée par Octave Pirmez comme lieu de recueil et d'inspiration en 1875, abattue récemment.
 

Le Château de Lausprelle


est relié à la famille de DORLODOT


La Fanfare Royale d'Acoz


a été fondée en 1865 par M. le Baron Octave Pirmez. Elle organise plus de 5 concerts dans le village en dehors des marches habituelles; c'est un moment de rassemblement pour les amateurs de musique mais aussi pour les personnes acoziennes ; la Fanfare participe activement a la vie du village.

La Fanfare Royale d'Acoz est une Société Musicale d'une septantaine de musiciens qui partagent la même passion. Fondée en 1865, elle est la plus ancienne de Gerpinnes.

(pour plus de renseignements : http://www.fanfareroyaleacoz.be/

 

Acoz a un riche passé industriel : forges, hauts-fourneaux, laminoirs et plusieurs fours à coke, usines, attestent de l'essor économique de la région.

Présence de moulins.

Vestiges archéologiques découverts à Acoz et à Lausprelle.


Marche Saint-Roch et Saint-Frégo


cliquez ici pour Acoz  et ici pour Lausprelle

D’après M. Marc Eloy... :

Le village d'Acoz se blottit sur la rive gauche d'un large ruisseau tributaire de la Sambre venu des hauteurs d'Hanzinne. Ce cours d'eau capricieux, qu'on appelle l'Acoz ou la Biesme d'Acoz, se gonfle de plusieurs affluents, les rys de Saint- Pierre, de l'Ormaleau, du Charnoy et de la Marlagne ou du grand bon Dieu.

Une route encaissée, sinueuse et pittoresque, la N 975, relie Châtelet et Florennes.

C'est à la gare d'Acoz que se séparaient les lignes 137 vers Mettet et 138 vers Givet mais aujourd'hui, des autobus TEC assurent la correspondance vers ou en provenance de Charleroi, Châtelineau, Mettet et Florennes.

Infos : 081.25.35.55 Parcours pédestre balisé en blanc et vert n° 3 : Gerpinnes - Joncret - Acoz - Villers - Poterie-Gerpinnes.

 

    • Eglise paroissiale Saint-Martin néo~classique datée 1844 par chronogramme. Culte de saint Frégo d'Acoz, un moine missionnaire irlandais de 7eme siècle., dont les reliques furent déposées ici par les soins de l'abbesse de Moustier-sur-Sambre.
    • Adossée au mur de l'église, une colonne avec blason aux trois maillets rappelle que les d'Udekem furent seigneurs d'Acoz.
    • L'ancienne maison communale néo-classique du 19eme siècle abrite la fanfare royale d'Acoz (rue Saint-Martin, n° 8).
    • Sur la place, monument du baron Eugène~François de Dorlodot qui fut le premier bourgmestre de la Belgique en 1831.
    • Château d'Acoz du 16eme au 19eme siècle ayant appartenu à la famille d'Udekem et aux Pirmez d'Acoz.
    • Accès au domaine par un pont sur la Biesme puis porche et conciergerie. Jardins à la française. Façade principale classique avec tours d'angle, douves et glissières d'un pont-levis. Cour intérieure en forme de quadrilatère avec tour-colombier surmontée d'un épi piriforme.
    • Dans « Souvenirs pieux », Marguerite Yourcenar rappelle son enfance acozienne en compagnie de ses cousins Octave et Rémo Pirmez.
    • La tour octavienne a disparu mais la mélancolie de l'écrivain subsiste. « Viatorem votis prosequor» (J'accompagne le voyageur de mes yeux) pouvait-on lire sur une pierre...

GLOBE LIVRE ICONE.GIFPatrimoine monumental de la Belgique, vol. 20, p.321

 

Lausprelle est un écart d'Acoz situé sur le plateau du Chamois le long du vieux chemin de Dinant, aux confins de la Haute et de la Basse Marlagne. Ce fut une terre de l'abbaye de Floreffe.

Autobus 137/138 (voir Acoz) et parcours pédestre N° 7 Joncret-Lausprelle-Acoz-Gerpinnes -Joncret .

    • Eglise Saint-Léon de 1913, fortifiée, romane et auvergnate, entièrement construite en grès des carrières de Lausprelle, don du baron Léon de Dorlodot.
    • Château de Lausprelle où eurent lieu en 1940 des entretiens décisifs entre Hitler et le ministre espagnol Vigon, envoyé par le général Franco.
    • Le Centre Culturel de Gerpinnes offre ses services et coordonne les activités dans le secteur de sa compétence. Documentation scolaire. Rue de Villers. 071.50.11.64.
    • Château d'eau SWDE de type colonne reposant sur les piliers reliés par des arcades.
    • Rue de Villers. Altitude 220.
    • Réserve naturelle ornithologique du Petit Floreffe gérée par les RNOB. 02.648.37.46.

 GLOBE LIVRE ICONE.GIFLe Vieux Châtelet, 17ème annuaire, 1977, p.109-117

 

« June 2017 »
Su Mo Tu We Th Fr Sa
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930
Federal
Google
Meteo
Culture.be